Partenaires
Les Minardistes
Autosport Network
Guide Automobile
Auto Passion
Mandataire automobile
Infos

Ce qu’il faut savoir sur la résiliation d’un contrat d’assurance

veut dire par résilier un contrat d’assurance le rompre avant sa date d’anniversaire. Cela peut être initié soit par l’assuré ou par l’assureur..

Lire la suite

Tout sur la batterie d’une voiture

Détecter une panne de batterie n’est pas donner à tout le monde. Pour savoir si votre batterie présente des problèmes ou pas, il se suffit de tourner la clé de contact..

Lire la suite

Acheter un véhicule neuf au meilleur prix

Si vous souhaitez acquérir une voiture neuve à un coût plus intéressant, pourquoi ne pas faire appel au service d’un intermédiaire spécialisé ?

Lire la suite

La résiliation pour le non paiement des cotisations ! Nous en parlons…

En France, une raison de résiliation qui est très commune est celle du non paiement des cotisations, dont la difficulté pour les conducteurs résiliés, réside dans le fait de ne pas pouvoir retrouver une nouvelle police d’assurance qui pourra offrir une couverture d’assurance avec des garanties intéressantes sans majoration de primes.

Lire la suite

Points sur le contrôle technique d’une voiture d’occasion

Tout véhicule ayant de plus de quatre ans doit passer le contrôle technique. Cette étape est prescrite par la loi et reste obligatoire même dans le cadre de la vente ou de l’achat d’une voiture d’occasion.

Lire la suite



Points sur le contrôle technique d’une voiture d’occasion



controle technique

Tout véhicule ayant de plus de quatre ans doit passer le contrôle technique. Cette étape est prescrite par la loi et reste obligatoire même dans le cadre de la vente ou de l’achat d’une voiture d’occasion.

Les raisons de passer un contrôle technique

Depuis janvier 1992, le contrôle technique est devenu une étape obligatoire pour tout véhicule motorisé circulant en France. Il assure l’inspection complète du bon état de marche de l’automobile. En outre, le contrôleur doit aussi vérifier l’état satisfaisant de son entretien. Pour cela, des centres agréés restent disponibles pour effectuer cette opération. À l’occasion de cette dernière, 124 points sont examinés soigneusement au niveau de chaque voiture. Afin de trouver le centre de contrôle le plus proche de chez vous, un mandataire auto peut vous indiquer toute la démarche à suivre pour obtenir la bonne adresse adaptée à vos besoins. Il est à noter que le contrôle technique doit être renouvelé tous les deux ans. Dans le cas où une contre-visite est indiquée après le contrôle technique du véhicule, alors son propriétaire profitera d’un délai de deux mois pour ramener son véhicule dans un centre et de réparer tous les problèmes prescrits tout au long de la vérification.

Le contrôle technique et la vente/l’achat d’une voiture d’occasion

Un mandataire auto peut vous simplifier le contrôle technique, notamment si votre véhicule ferait l’objet d’une vente ou d’un achat. Pour pouvoir vendre une automobile de plus de quatre ans, un contrôle technique convenable de moins de six mois s’avère obligatoire. Au cas où le véhicule en question fera l’objet d’une contre-visite, il ne peut être vendu que dans le délai de deux mois après la visite initiale. En ce qui concerne la vente d’une voiture, le propriétaire doit fournir à l’acheteur le procès-verbal du contrôle technique d’avant vente. Aussi, il procure les procès-verbaux des contre-visites éventuelles, qu’elles soient favorables ou non. Pour information, si le même véhicule est vendu plusieurs fois au cours des six mois suivant la date du contrôle technique favorable, alors le procès-verbal de contrôle peut être utilisé à chaque transaction.

Le contrôle technique de vente, un document indispensable

Le déroulement de la vente d’une voiture d’occasion peut s’effectuer sous la présence d’un mandataire auto. Ceci vous permet de savoir et de comprendre un peu plus l’état des principaux organes du véhicule, car le procès-verbal de contre-visite risque d’être insuffisant pour avoir l’esprit tranquille. Cela étant dit, ce PV ne mentionne pas les petits défauts constatés durant la visite périodique. Sur ce, il demeure essentiel de solliciter au vendeur le procès-verbal de la visite technique initiale. Une fois la vente conclue, l’acheteur dispose de quinze jours à compter de la date de la vente pour procéder à l’immatriculation de son nouveau véhicule. Pour ce faire, il doit se déplacer à la Préfecture, muni du procès-verbal de contrôle technique. Si jamais ce délai est dépassé, l’acheteur est contrait de repasser le véhicule au contrôle technique à ses frais.



Nos Partenaires - Ajoutez votre lien